La notion de personne: Étude visant à clarifier le statut juridique de l'enfant à naître par Aude Bertrand-Mirkovic

La notion de personne: Étude visant à clarifier le statut juridique de l'enfant à naître

Titre de livre: La notion de personne: Étude visant à clarifier le statut juridique de l'enfant à naître

Éditeur: Presses universitaires d'Aix-Marseille

Auteur: Aude Bertrand-Mirkovic


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Aude Bertrand-Mirkovic avec La notion de personne: Étude visant à clarifier le statut juridique de l'enfant à naître

L’application par les juges des textes visant la personne, la personne humaine ou l’être humain révèle combien ces notions sont floues en droit. Puisse ce travail contribuer à les éclaircir à partir des quelques idées développées. La personne humaine est une réalité et c’est en ce sens, en tant que désignant l’être réel de chair et d’os, que la notion est apparue dans les textes juridiques. Le droit n’attribue pas aux individus la qualité de personne humaine, cela ne ressortit pas à sa compétence, il ne fait que la constater. Certes, il n’est pas assujetti à la réalité et il n’hésite pas à la déformer en l’intégrant à son système conceptuel, ce qui explique notamment que le sens juridique des mots n’est pas toujours le même qu’en langage courant. Mais le droit ne peut redéfinir la personne humaine selon ses propres vues, car ce serait la traiter comme un instrument, un moyen, alors qu’elle est sa finalité. La notion juridique de personne humaine ne peut donc être que la notion de personne humaine, telle qu’elle existe réellement.