L'influence qui guérit par Tobie Nathan

L'influence qui guérit

Titre de livre: L'influence qui guérit

Éditeur: Editions Odile Jacob

ISBN: 273810973X

Auteur: Tobie Nathan


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: L'influence qui guérit.pdf - 25,189 KB/Sec

Mirror [#1]: L'influence qui guérit.pdf - 50,613 KB/Sec

Mirror [#2]: L'influence qui guérit.pdf - 28,668 KB/Sec

Tobie Nathan avec L'influence qui guérit

Guérir l'âme : c'est la prétention de nos psychiatres et de nos thérapeutes. Mais que savent-ils au juste de la santé psychique ? La médecine dispose d'une physiologie solide pour établir ce qu'est un corps sain mais il n'existe pas d'équivalent pour l'âme. Il y a pourtant des thérapies efficaces. Il est indéniable qu'un homme peut influencer l'état d'un autre par le simple pouvoir de l'écoute et de la parole. Mais tout est là : la psychothérapie est-elle autre chose qu'un art de l'influence ? Ce que fait le psychanalyste est-il si différent de ce qu'accomplit le chaman ? C'est la confrontation aux migrants originaires de sociétés non occidentales qui a conduit le psychanalyste Tobie Nathan à se poser ces questions. Ces patients-là en effet, mis au rebut de la société française, font échouer les protocoles thérapeutiques classiques. Les maux dont ils souffrent trouvent leur origine dans une culture qu'ils ont laissée derrière eux et à laquelle la psychologie occidentale reste sourde. Dans le sillage de l'ethnopsychiatrie de Georges Devereux, l'auteur propose aux docteurs de l'âme occidentale de suivre son propre itinéraire : relever le défi de ces troubles trop exotiques pour la raison scientifique européenne, et se mettre à l'écoute des pratiques des guérisseurs et des sorciers des tribus traditionnelles pour mieux comprendre comment, par le truchement d'un élément tiers (démons, ancêtres…), un esprit peut en modifier un autre.

On pourra lire, du même auteur, la réédition de sa Psychanalyse païenne ; de Georges Devereux, le classique Essais d'ethnopsychiatrie générale. --Emilio Balturi

Livres connexes

Guérir l'âme : c'est la prétention de nos psychiatres et de nos thérapeutes. Mais que savent-ils au juste de la santé psychique ? La médecine dispose d'une physiologie solide pour établir ce qu'est un corps sain mais il n'existe pas d'équivalent pour l'âme. Il y a pourtant des thérapies efficaces. Il est indéniable qu'un homme peut influencer l'état d'un autre par le simple pouvoir de l'écoute et de la parole. Mais tout est là : la psychothérapie est-elle autre chose qu'un art de l'influence ? Ce que fait le psychanalyste est-il si différent de ce qu'accomplit le chaman ? C'est la confrontation aux migrants originaires de sociétés non occidentales qui a conduit le psychanalyste Tobie Nathan à se poser ces questions. Ces patients-là en effet, mis au rebut de la société française, font échouer les protocoles thérapeutiques classiques. Les maux dont ils souffrent trouvent leur origine dans une culture qu'ils ont laissée derrière eux et à laquelle la psychologie occidentale reste sourde. Dans le sillage de l'ethnopsychiatrie de Georges Devereux, l'auteur propose aux docteurs de l'âme occidentale de suivre son propre itinéraire : relever le défi de ces troubles trop exotiques pour la raison scientifique européenne, et se mettre à l'écoute des pratiques des guérisseurs et des sorciers des tribus traditionnelles pour mieux comprendre comment, par le truchement d'un élément tiers (démons, ancêtres…), un esprit peut en modifier un autre.

On pourra lire, du même auteur, la réédition de sa Psychanalyse païenne ; de Georges Devereux, le classique Essais d'ethnopsychiatrie générale. --Emilio BalturiGuérir l'âme : c'est la prétention de nos psychiatres et de nos thérapeutes. Mais que savent-ils au juste de la santé psychique ? La médecine dispose d'une physiologie solide pour établir ce qu'est un corps sain mais il n'existe pas d'équivalent pour l'âme. Il y a pourtant des thérapies efficaces. Il est indéniable qu'un homme peut influencer l'état d'un autre par le simple pouvoir de l'écoute et de la parole. Mais tout est là : la psychothérapie est-elle autre chose qu'un art de l'influence ? Ce que fait le psychanalyste est-il si différent de ce qu'accomplit le chaman ? C'est la confrontation aux migrants originaires de sociétés non occidentales qui a conduit le psychanalyste Tobie Nathan à se poser ces questions. Ces patients-là en effet, mis au rebut de la société française, font échouer les protocoles thérapeutiques classiques. Les maux dont ils souffrent trouvent leur origine dans une culture qu'ils ont laissée derrière eux et à laquelle la psychologie occidentale reste sourde. Dans le sillage de l'ethnopsychiatrie de Georges Devereux, l'auteur propose aux docteurs de l'âme occidentale de suivre son propre itinéraire : relever le défi de ces troubles trop exotiques pour la raison scientifique européenne, et se mettre à l'écoute des pratiques des guérisseurs et des sorciers des tribus traditionnelles pour mieux comprendre comment, par le truchement d'un élément tiers (démons, ancêtres…), un esprit peut en modifier un autre.

On pourra lire, du même auteur, la réédition de sa Psychanalyse païenne ; de Georges Devereux, le classique Essais d'ethnopsychiatrie générale. --Emilio Balturi